Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 30/10/2002 - Peintures et textes : des patients publient un recueil

30/10/2002 - Peintures et textes : des patients publient un recueil

Le Télégramme - 30/10/02

Des ateliers de peinture et d'écriture conduits à l'hôpital Charcot ont donné naissance à un ouvrage collectif. L'expression libre de patients. Un média, aussi, pour parler de la maladie mentale autrement.

« Il ne s'agit pas d'un outil de soins », explique Josiane Fouchard, infirmière à la clinique Guy-Grosse, à l'hôpital Charcot. Cheville ouvrière des ateliers de peinture et d'écriture menés tout au long de l'année avec des patients de l'hôpital de jour, elle refuse la logique du résultat. « Ce recueil de peintures et textes est un moyen de connaître et de reconnaître les patients en tant qu'individus. Il restitue leur identité, en allant chercher ailleurs que dans la maladie : dans la part saine », indique-t-elle avec conviction en tournant la couverture du livre. On y découvre les noms de ceux qui ont collaboré aux travaux et accepté d'exister ici.

La peinture appelle l'écriture

Publié sous le titre « Il était une fois un jardin meublé... », l'ouvrage rassemble dix-neuf reproductions de tableaux et quinze textes. Principe : l'écrit est sollicité par une peinture à laquelle il répond. « Il a fallu éviter l'écueil de la simple description pour laisser l'imaginaire s'exprimer, précise Josiane Fouchard. Lorsque nous avons affiné les textes ensemble, nous avons cherché à retenir des formes littéraires diverses : poèmes, lettres, commentaires, contes... ».
Depuis plusieurs années, les patients du « pavillon 34 B » sont invités, au gré de leurs envies, à participer à un atelier de peinture conduit par un peintre professionnel. « Nous ne faisons pas de distinction dans les pathologies. L'hôpital de jour accueil des patients dont la maladie est stabilisée. »
L'atelier d'écriture a suivi presque naturellement. Il est également animé par des personnels infirmiers.

« Montrer »

Pourquoi cet ouvrage ? « Pour montrer ce que nous sommes capables de faire », jette l'infirmière visiblement en quête de reconnaissance, y compris de la part de partenaires financiers.
« Ce livre est également un support pour parler au public de la maladie mentale. Il prouve que la pathologie n'est pas seulement synonyme d'une grande agitation, mais aussi d'une sensibilité particulière ». Le recueil prend alors la forme d'un outil de médiation, destiné à amorcer la discussion « pour entrer dans des domaines tabous et casser des idées reçues. »
Participation au salon du livre de Riantec; candidature au concours Produit en Bretagne... « On n'a pas envie que ça retombe comme un soufflé », confie Josiane Fouchard. « Il ne faut pas que le recueil reste au fond d'un tiroir. »

« Il était une fois un jardin meublé... », auto-édition du C.H. Charcot, septembre 2002; disponible à Médiastore.

Olivier Scaglia

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017