Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 13/10/2005 - Centre Danvez : la Psy au coeur de la ville

13/10/2005 - Centre Danvez : la Psy au coeur de la ville

Le Télégramme - 13/10/2005

Mis en service le 1er juin dernier, le Centre Danvez vient d'être inauguré par Annie Podeur, la directrice de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation (ARH). Occasion de manifestation, cette inauguration était aussi l'occasion de souligner l'importance de la psychiatrie dans notre région.

Accueil de proximité


Pour l'hôpital Charcot et la psychiatrie publique au Pays de Lorient, cette inauguration revêtait une importance particulière. Le centre Danvez, qui regroupe un hôpital de jour de douze places, un centre rnédico-psychologique et un centre d'accueil thérapeutique à temps partiel, marque la volonté de la psychiatrie publique de quitter l'enceinte de l'hôpital central pour être le plus près possible des malades et leur permettre un suivi au plus près de leurs réalités. Ce centre, ouvert au sous-sol de la maison de retraite de la Colline, propriété du centre hospitalier de Bretagne Sud, a été aussi réalisé à moindre coût : à 50 % de ce qu'il aurait fallu que Charcot débourse s'il avait lui-même construit les bâtiments.

Prise en charge globale

Mme Corbel, la directrice du CHS Charcot comme le Dr Daumer, médecin-chef de la clinique Pinel dont dépend le centre, ont insisté sur l'accessibilité de ce lieu, mais aussi sur les efforts de l'hôpital public pour se rapprocher de ses malades dont la prise en charge devient de plus en plus globale. Les problèmes sociaux n'échappent pas à la psychiatrie : troubles de l'adaptation sociale, toxicomanie, aide aux familles, le psy doit savoir travailler en relation avec toutes les structures sociales existantes.

Sur fonds propres

" Ces alternatives à l'hospitalisation complète sont engagées depuis déjà plusieurs années, a souligné Annie Podeur. Ce type de centre médico-psychologique est le pivot de l'action de l'ensemble des acteurs de la santé mentale. " Reconnaissant que l'ouverture du centre Danvez a été le résultat d'un pari, " sur fonds propres par redéploiement de moyens ", Annie Podeur a insisté sur " la nécessité de remettre à plat les moyens des hôpitaux psychiatriques en Bretagne. " Il n'y aura pas de saupoudrage, mais des priorités à définir.

La pédopsychiatrie

Ainsi Charcot a-t-il bénéficié d'une enveloppe conséquente de 139 000 € cette année. Elle sera reconduite l'an prochain pour développer le secteur de pédopsychiatrie indispensable pour répondre à l'ouverture d'un quartier de détention de mineurs au centre pénitentiaire de Ploemeur.

Plan de santé mentale, ouverture des conférences de secteur à la médecine libérale, au secteur paramédical et aux usagers... Les sujets de discussion n'ont pas manqué hier au centre Danvez.

Yves Guégan

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017