Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 02/11/2005 - Des jeux pour guérir

02/11/2005 - Des jeux pour guérir

Mensuel Infos n° 145 - Novembre 2005

Le CPEA de Kervénanec (Centre psychothérapique pour enfants et adolescents) implanté à Lorient, accueille et soigne depuis 1978 de nombreux enfants souffrant de troubles du comportement. Zoom sur une unité hospitalière où sourire et espoir sont au cœur des préoccupations.

Différences mal vécues, carences affectives, parfois éducatives aussi, les raisons du mal être de certains enfants sont multiples, mais "le centre n'est surtout pas là pour juger", souligne Mme Rivoal, responsable de l'organisation des soins. Priorité à la thérapie car, depuis quelques années, de plus en plus de jeunes enfants développent certaines difficultés telles qu'agitation, difficultés de langage ou de scolarité, inhibition, troubles du sommeil, voire de la motricité. Ces enfants expriment avec leur corps une souffrance psychique, une difficulté d'être. Parmi les responsables : notre société, avide de normes, qui souligne les échecs et met à l'écart ceux qui ne correspondent pas et, nous-mêmes, parents stressés, préoccupés par le travail, qui ne voyons pas toujours le malaise de nos enfants.

Au moindre doute sur le comportement de l'enfant, les parents peuvent venir consulter les professionnels du CPEA.

En général, ce sont les écoles maternelles qui détectent un retard de langage et orientent les parents vers la structure psychothérapique. L'équipe regroupe plusieurs médecins spécialisés dans les troubles de l'enfance, une équipe d'infirmiers et d'éducateurs ainsi qu'un enseignant. Suite au premier entretien avec un médecin pédopsychiatre, il peut arriver que le cas soit très vite réglé, mais un bilan peut s'avérer nécessaire, réalisé par un psychologue, une orthophoniste ou un psychomotricien. À l'issue du bilan, une proposition de soins personnalisés sera faite. Les enfants peuvent être soignés individuellement ou en groupe, pour une heure ou plus dans la semaine, par demi-journée ou journée entière.

Le centre, entouré de beaux arbres, ressemble à une crèche ou un centre aéré : couleurs vives, ateliers éducatifs, salles de psychomotricité, il y a même deux petits bassins, le travail avec l'eau étant un outil précieux dans le soin, selon Mme Rivoal. Des soins qui sont souvent des jeux permettant à l'enfant de reprendre des repères, trouver des limites, suivre des règles. D'autres supports servent aux soins : les ateliers contes, le dessin, les séances de poney (équithérapie) ou encore l'ergo cuisine. Elle permet notamment d'imaginer, concevoir et se socialiser en préparant un repas depuis le menu jusqu'à la dégustation en passant par le marché et la réalisation des recettes…

Article rédigé par Isabelle Nivet et paru dans la revue "Lorient Mag" n°190 du mois de sept 2005

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017