Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 26/02/2005 - Les chemins de l'intégration sociale

26/02/2005 - Les chemins de l'intégration sociale

Le Télégramme - 26/02/2005

En 2004, 17 patients de la clinique Guy-Grosse de l'hôpital spécialisé Charcot ont entretenu les sentiers pédestres du Mané Braz, débroussaillé autour des habitations de la Sapinière, le sous-bois de Kerglaw et la cité des Violettes, ainsi que les environs du Mané Bihan, le futur village de Poulherveno. lls ont aussi participé au nettoyage de rivière avec l'Appma et au nettoyage du lavoir de Kerglaw.

Sur prescription médicale

Sur prescription médicale à visée d'intégration sociale, ces patients, encadrés par une équipe de soignants, Fabrice Martin, Aurore Chapalain, Evelyne Piton et Karine Danièle, travaillent deux jours et demi par semaine pour et avec la commune d'inzinzac-Lochrist. Ce partenariat entre la municipalité et la clinique Guy Grosse est un bon exemple de l'implication d'une collectivité pour l'intégration sociale des patients d'un établissement spécialisé.

Les chantiers : une activité thérapeutique


" Les chantiers nature amènent les patients vers l'extérieur. C'est un tremplin pour leur réhabilitation sociale et culturelle ", souligne le personnel soignant. Toujours dans cette optique d'intégration, deux patients sont logés à la Sapinière, pour acquérir plus d'autonomie. Dans le même esprit encore, la municipalité a subventionné deux équipages de huit patients et huit soignants pour leur participation aux 24 heures kayak et quelques séances d'entraînements. Cet événement a enthousiasme les participants qui espèrent bien renouveler leur participation en 2005.

Jeudi, au foyer des personnes âgées de la Sapinière, s'est déroulé le repas annuel offert par la municipalité aux pensionnaires du centre hospitalier spécialisé Charcot. Il était précédé d'une réunion visant à réactualiser les droits et devoirs entre la direction et le personnel soignant de la clinique Guy Grosse de l'hôpital Charcot et la municipalité.

Retrouver l'estime de soi


La directrice de l'hôpital, Marie-Christine Corbel-Portal, a souligné l'importance de cette rencontre annuelle entre les patients, le personnel soignant et les élus. " Elle officialise le travail effectué et permet aux personnes de retrouver une estime d'elles- mêmes ".

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017