Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 14/09/2002 - Les jeunes autistes veulent une maison

14/09/2002 - Les jeunes autistes veulent une maison

Ouest-France - 14/09/2002

Après le « chalet », structure de formation, ils sont en quête d'une aide sociale

Le Chalet existe depuis 1999. C'est une jolie maison nichée en plein coeur du zoo de Pont-Scorff. Objectif : permettre aux autistes d'acquérir une autonomie dans le travail. Un succès. Partiel. Aujourd'hui, les parents et les formateurs demandent haut et fort, un centre d'hébergement. La Région les a entendus. L'appel se lance aujourd'hui vers les politiques locaux.

« Guénolé a 20 ans, raconte sa maman. Il a obtenu un BTS comptabilité. Et aujourd'hui, il est dans l'incapacité de se faire à manger tout seul. » Un centre d'hébergement, c'est la réponse qu'attendent avec impatience les parents de Guénolé, ceux de Cédric, d'Anthony... Et chaque fois une même histoire. Leur enfant n'a pas trouvé de réponse adaptée à sa maladie.

Au chalet, les trois formateurs ont mis en pratique le programme « Teach » dont le principe, « vulgairement », est d'apprendre au jeune autiste à organiser sa journée en notant chaque geste quotidien : prendre une douche, manger, prendre le train... « Cela marche très bien, confie la maman de Cédric, dont la maladie a été diagnostiquée à l'âge de 14 ans. Aujourd'hui, il colle des post'it partout, et il se débrouille. Il prend le train pour venir au chalet. »

1,5 tonne de chocolat par an

Le chalet a vu le jour grâce au zoo de Pont-Scorff, et à des entreprises ou des initiatives privées, de la région, du département. Le grand soutien financier est venu de l'association Agefiph, association de gestion efficace pour les personnes handicapées. « Elle souhaitait financer des expériences innovantes pour des publics sans solution. »

Vingt jeunes depuis l'ouverture du Chalet ont bénéficié de cette structure. Chacun y travaille : on y fabrique du chocolat (1,5 tonne par an), des pop'corn... Parmi les jeunes qui ont terminé leur formation, quatre travaillent dans une société, six suivent un stage en entreprise.

Le chalet est une réponse. Unique en France sous cette forme. Et ce travail global d'insertion professionnelle et sociale s'avère aujourd'hui incomplet pour les initiateurs du projet, et leurs nombreux partenaires (Espoir Morbihan, centre hospitalier spécialisé Charcot). Outre le souhait de voir s'ouvrir un centre d'hébergement, les défenseurs du projet souhaitent obtenir des places en CAT (centre d'aide par le travail). La Région les a déjà entendus sur le premier souhait, le plus vif. « On a envoyé un dossier très complet aux politiques du département, conclut plein d'espoirs, Pierre Le Hunsec. Nous sommes prêts à foncer pour obtenir ce dispositif. »

Delphine LANDAY.




Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017