Vous êtes ici : Accueil Articles de presse 20/06/2000 - Une nouvelle vie commence aujourd’hui à la clinique Blanqui

20/06/2000 - Une nouvelle vie commence aujourd’hui à la clinique Blanqui

Le Télégramme - 20 juin 2000

Une nouvelle vie commence aujourd’hui pour la clinique Blanqui. Les premiers coups de marteau d’un chantier d’un an devraient retentir dans ces murs qui ont été fréquentés sans doute par toutes les familles lorientaises, ces dernières années. La clinique se partage en deux : une aile pour les soins psychiatriques de Charcot; l’autre pour des logements HLM.

Un vaste chantier commence aujourd’hui à la clinique Blanqui 11 logements sont prévus dans la partie de l’immeuble longeant la rue du 62 e RI.

La clinique Blanqui, c’est une vieille histoire. Acquise en 1992 par le centre hospitalier Charcot dans le cadre d’une opération assez complexe liant également la Mutualité, la ville de Lorient, cette clinique obsolète a fait l’objet de plusieurs projets. Service d’alcoologie commun entre Charcot et Bodélio, mise en vente de l’immeuble... Finalement, c’est le projet de centre de soins psychiatrique et de logements HLM qui sera mené à son terme.

Un travail en partenariat

Le cabinet d’architecture Pincemaille, à Larmor-Plage, a travaillé en collaboration constante avec les soignants de Charcot : « Pas à pas, alors que nous n’avions pas connaissance du métier et de ses contraintes. »
Un travail sans doute délicat car le bâtiment est complexe, vu le nombre de réaménagements qu’il a subi durant sa déjà longue vie au service des malades.
De même, il a fallu travailler avec Lorient HLM pour concevoir des logements là où il y avait des chambres ou des salles techniques. Cela donnera bientôt « des logements sociaux avec un aspect bourgeois. »
Il y aura 11 logements dans la partie de l’immeuble longeant la rue du 62 e RI. Il s’agit de T4, T3 et T2. Lorient HLM a signé un ba il de location de 40 ans avec le centre hospitalier Charcot. L’entrée des logements se fera par le perron actuel de la clinique.

Plus près du centre

Pour ce qui concerne la partie médicale, elle longera la rue Blanqui. Son entrée sera totalement indépendante. Dans ce lieu seront réunies des consultations de psychiatrie, des consultations de psychologues, des permanences du service social et du service des tutelles des majeurs protégés.
On trouvera également deux hôpitaux de jour, des locaux d’activités et des bureaux relais pour l’accueil de patients suivis mais non hospitalisés. L’un de ces hôpitaux de jour se trouve aujourd’hui à Caudan et se trouve pénalisé en terme d’accès.
De plus, ces aménagements permettront également de séparés l’accueil enfants-adolescents de l’accueil adulte de l’actuelle clinique Morvan, sur le site de Charcot.
A noter que si l’ancien jardin permet de créer quelques places de stationnement, il est clair que les problèmes de stationnement ne se simplifieront pas.
Ces aménagements confirment le retour au centre-ville de Charcot, « là où se trouve la vie, » comment Norbert Métairie.

Yves Guégan

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2017