Vous êtes ici : Accueil

Bienvenue sur le site de l'EPSM J.M. Charcot

Ce site internet est destiné à vous guider dans vos démarches, à vous informer sur les modalités d'hospitalisation, sur l'organisation et la vie quotidienne de l'hôpital.

Il vous apporte des renseignements d'ordre pratique, contient des recommandations et quelques règles élémentaires propres à toute vie en communauté.

L'esprit qui anime cet établissement depuis ses débuts demeure : "Accueillir, soigner et faire animer solidarité avec dignité".

Bonne visite !

SAIMM V : place à la création !

L’EPSM, dans le cadre du programme régional « Culture & Santé» a obtenu une subvention d’un montant de 2 000 € pour son projet SAIMM V (Séjour Artistique Innovant en Maladie Mentale) qui démarre ce jour à l’atelier Totem à Pont-Scorff pour se clôturer le 18 octobre.
Cette année, dans le cadre d’une résidence d’artistes, l’Atelier d’Estienne -Centre d’Art Contemporain- invite le plasticien Pierre Budet à l’Atelier Totem. Une quinzaine de participants vivront pendant 5 jours et 24h/24h pour certains d’entre eux, une expérience artistique en présence de l’artiste. Ce projet permet, au-delà de la cohabitation et du temps partagé avec l’artiste, d’offrir aux participants un espace de création personnel en respectant le rythme de chacun. Le point de départ de la pratique de Pierre Budet est un flux de dessin au format A4 qui constitue la base de réflexions autour de notions comme la perte d’identité ou des figures d’autorité envisagées sur le ton de l’absurde (cf. oeuvre de l’artiste ci-contre). Le projet de cet atelier est d’expérimenter le détournement de plusieurs planches de bandes dessinées d’époques et de styles différents en remplaçant le texte original voire en modifiant le dessin. En suivant les exemples des mouvements situationnistes dans les années 70 ainsi que les expériences du groupe OuBaPo dans les années 90, lui-même inspiré de l’OuLiPo, l’idée est de se réapproprier une œuvre déjà existante pour créer sa propre histoire et montrer qu’il est possible de créer de la bande dessinée sans avoir nécessairement besoin de maîtriser le dessin.

Caudan, le 14 octobre 2019

Le service communication

De gauche à droite : Thomas libouban, cadre de santé ; Brigitte Menon, infirmière art-thérapeute ; Pierre Budet, artiste plasticien ; Stéphane Le Priol et Morgane Thomas, infirmiers

Soupe party : un succès !

Depuis leurs créations en 2016, les «Jardins partagés » sont victimes de leur succès et les légumes y poussent en abondance. Une troisième édition de la "Soupe Party" résonnait donc comme une évidence ! Le 10 octobre, le groupe des "jardins partagés", l’hôpital de jour intra (unités Diderot & 25) et l'Espace Bonnafé ont convié les patients/résidents et les professionnels de l'EPSM à venir savourer une soupe préparée avec la récolte saisonnière. Cette manifestation, rythmée au son de la musique de "Rond & Fruité", a été un succès puisqu’elle a réuni comme l’année passée, près de 120 personnes !

Le groupe des jardins remercie toutes les personnes venues partager ce moment de convivialité.

Caudan, le 14 octobre 2019

Service communication

Inauguration d'un espace d'apaisement à l'EPSM le 26 septembre 2019

Dans le cadre des recommandations de la Haute Autorité de Santé relatives au développement d’alternatives à l’isolement thérapeutique, l’équipe pluridisciplinaire de l’unité de soins Sivadon a construit le projet d’un espace de retrait et d’apaisement, destiné à la prise en soins des patients qui y sont accueillis. La mise en place d’un tel outil, déjà largement répandu dans le secteur médico-social, se veut comme l’expression d’une pensée nouvelle visant à la prévention et au désamorçage des crises et des moments de violence ressentis ou mis en acte par les patients, en complément des autres outils cliniques.
Cet espace neutre, d’accès volontaire ou sur conseil de l’équipe soignante, encadré par une charte d’utilisation, aura pour vocation d’offrir aux patients la possibilité de s’isoler agréablement du service, d’adoucir leur anxiété et de tempérer leur agressivité lorsque des tensions psychiques apparaissent ou subsistent à bas bruit.
Ce lieu de retraite temporaire offrira aux personnes un espace cliniquement aménagé alliant confort, sérénité et esthétisme, intégrant la dimension essentielle de contenance psychique et l’apaisement sensoriel des perceptions tant visuelles qu’auditives, tactiles ou olfactives. À terme pourra y être adjoint  un jardin d’apaisement, spécialement conçu et agrémenté pour faire bénéficier du pouvoir apaisant du végétal.
Ce projet a été pensé, imaginé et construit avec le concours des patients de l’unité lors de réunions soignants soignés et dans le cadre des contrats de soins, avec la volonté de promotion des initiatives et des investissements individuels.
Il fera l’objet d’une évaluation clinique auprès des patients et des équipes au sujet de son utilisation et de son impact thérapeutique au sein d’une unité psychiatrique.
De cette expérience ressortira peut-être l’essor d’un prendre soin différent qui mobilisera dans toutes ses dimensions le potentiel thérapeutique encore trop inexploité des lieux, des formes, des volumes et des couleurs.

Caudan, le 27 septembre 2019


Clémence De Solms,
Médecin-cheffe du Pôle Réhabilitation psychosociale

Lire l'article du Télégramme du 26 septembre 2019

Informations diverses

EPSM J.M. Charcot - Le Trescoët - BP 47
56854 CAUDAN Cedex
Tél : 02.97.02.39.39

Plan du site

Mentions légales

Délégué à la Protection des données

Copyright © EPSM Jean-Martin CHARCOT - Morbihan (56) 2019